0005 Ceci est mon corps: tatouages, piercings, scarifications et autres bodmods

Ceci est mon corps Témoignages sur les modifications corporelles contemporaines de l'apparence Photo Olivier Tribal Act

Ceci est mon corps
Témoignages sur les modifications corporelles contemporaines de l’apparence
Photo Olivier Tribal Act

Ça y est « Ceci est mon corps. Témoignages sur les modifications contemporaines de l’apparence » est disponible!

Ceci est mon corps est le titre d’un documentaire audio édité par les éditions Sous la lime (parution octobre 2015, disponible ici, où vous pouvez écouter quelques extraits).  Il est une étape d’un travail plus large portant sur l’histoire des modifications corporelles contemporaines en France.
Il a été réalisé à partir des interviews de six personnes engagées dans ces modifications corporelles depuis vingt ans. Parmi elles, figurent à la fois des adeptes du tatouage ou du piercing mais aussi des artisans ayant contribué à mettre au point ou à affiner ces techniques de marquage du corps.
Ainsi, Nicolas et Olivier de Tribal Act Paris, Lukas Zpira (fondateur de Body Art à Avignon) ou Lza y parlent de leur expérience d’artisans de la chair et de l’apprentissage des techniques de piercing durant les années 1990. Deux témoignages de personnes portant (entre autres) des tatouages faciaux complètent l’échantillon, l’artiste Jean-Luc Verna et Michel (qui ne souhaite pas être identifié au-delà de son prénom).
Le tatouage, le piercing, les scarifications, le splitting, le branding ou encore les implants sont autant de techniques qui ont trouvé de nouvelles significations dans les société occidentales, coupées des ritualités et des significations qu’elles avaient dans les sociétés traditionnelles où elles marquaient les corps de la loi du groupe. Durant les années 1990 en effet, ces pratiques quittent les milieux de l’underground, accèdent à une plus grand visibilité et se popularisent au point de devenir des outils de la mode et de la construction des apparences très singularisées du XXIè siècle.
Les témoignages de Ceci est mon corps rendent compte de l’expérimentation de ces techniques, sur soi d’abord, puis sur autrui. Se percer pour « voir ce que ça fait » (par exemple se percer le sein avec une copine dans la salle de bain avant de se faire percer dans un squat) mais aussi expérimenter les implants sous-cutanés, puis transdermiques, oser le tatouage sur le visage… et puis percer les autres, les langues, les tétons, les sexes, leur fendre la langue d’un coup de scalpel ou leur ouvrir la peau pour y dessiner des cicatrices souhaitables et souhaitées… voilà ce dont il est question.

Nicolas Tribal Act - Paris

Nicolas Tribal Act – Paris

Les témoignages de Lukas Zpira, de Chamor et Nicolas de Tribal Act, d’LZA restituent l’invention des techniques de piercing et leur normalisation (au sens professionnel mais aussi esthétique).

Lukas Zpira 1.0

Lukas Zpira 1.0

De même, ils rendent compte de l’expérimentation qui est faite sur le corps, avec des techniques nouvelles (je pense notamment aux implants inventés par Steve Haworth au début des années 1990), mises au service de projets atypiques de construction de l’apparence: le splitting de la langue qui permet d’obtenir une langue de lézard, la sculpture des oreilles permettant d’obtenir de petites oreilles d’elfes, le stretching (qui consiste à étirer le trou d’un piercing pour y placer un bijou très large)…
Ce que montrent ces pionniers français des bodmods, c’est la manière dont ils sont passés de la rareté à la norme, comment le public s’est diversifié et les pratiques se sont popularisées, comment aussi le tatouage à suivi le pas en se popularisant à son tour, sortant des milieux sociaux les plus marginaux pour recouvrir la peau des jeunes gens et des jeunes filles de bonne famille. Ce que raconte Ceci est mon corps, c’est le déplacement de la norme corporelle, sa reconfiguration permanente.
Jean-Luc Verna donne, quant à lui, une vision très poétique de la construction de soi, utilisant pourtant des marqueurs radicaux comme le piercing ou les tatouages faciaux, alors que Michel raconte comment ses tatouages et leur visibilité ont aussi été des moyens de s’affirmer face à un ordre social qu’il contestait.

Jean-Luc Verna Dessin sur soi

Jean-Luc Verna
Dessin sur soi

Ceci est mon corps (disponible en librairie depuis octobre 2015 ou en commande directe ici) fait le point sur une réalité qui en moins de vingt ans est passée d’une pratique marginale à une pratique largement diffusée auprès de publiques variés selon l’âge, le sexe, l’origine sociale…
Comme si le corps était le lieu sur lequel tout le monde pouvait jouer à devenir soi, en recourant à des techniques diversifiées, plus ou moins radicales, aux effets eux-mêmes variés du point de vue de l’inscription dans le temps (de l’éphémère au définitif) ou de la visibilité.
Les perspectives qui s’ouvrent aujourd’hui se fondent sur la combinaison de ces techniques et sur leur visibilité toujours plus grande, notamment en ce qui concerne les marques portées au visage: le piercing, bien sûr, mais aussi le tatouage facial, les implants (sous-cutanés ou transdermiques), la coloration des yeux, etc.
« Ceci est mon corps » nous disent tous ces témoins, un corps qui se transforme au grès de leurs désirs, de leurs rencontres et du regard des autres… un corps de sang, de chair et d’épaisseur.
Un corps à modeler, à tailler, à bidouiller jusqu’à devenir encore plus soi.

2 réponses à “0005 Ceci est mon corps: tatouages, piercings, scarifications et autres bodmods

  1. Pingback: 0006 Les body hackers sont parmi nous | bodiesinprocess

  2. Pingback: 0011 Jean-Luc_Verna, l’image-corps en mouvement | bodiesinprocess

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s